Stratégie Digitale…oui et alors ?

Réflexions générale

Une stratégie digitale c’est avant tout une stratégie d’entreprise avec des objectifs de marque, des objectifs de business et des convictions.

Avant de se lancer bille en tête dans la description des différents outils à disposition permettant d’augmenter le nombre de visiteurs sur vos sites internet, d’améliorer vos taux de conversion, de fidéliser vos clients et de propager à grande échelle votre marque sur les réseaux sociaux, il est essentiel de bien comprendre ce qu’est Internet et quelles sont les lois naturelles qui gouvernent les objectifs des internautes.

Internet doit être appréhendé non pas comme un simple média mais bien comme un espace d’échange, d’accès à l’information, de divertissement et de travail, avec un chevauchement et une interconnexion entre chaque lieu.

Les médias digitaux évoluent très rapidement, même si nous ne rencontrons pas de révolution tous les jours, il est souvent contreproductif de définir une stratégie trop figée se basant sur des tendances dites éprouvées car il est bien difficile de savoir si les tendances seront pérennes ou éphémères et qu’il est essentiel de rester en phase avec son époque car ce qui a profité à certain ne sera peut-être pas efficace pour d’autres.

Des mouvements de fond bousculent certaines habitudes, l’ère de l’Internet des objets va certainement changer la donne dans les mois/années à venir en ce qui concerne la pertinence des stratégies à déployer à l’instar de ce que nous avons pu constater avec l’adoption massive des smartphones par les usagers ce qui a transformé une majorité d’internautes en mobinautes.

Le monde physique est et sera de plus en plus connecté au monde numérique avec le mobile assurant le pont entre les deux mondes grâce aux technologies sans contact, au code barre et à la reconnaissance d’image.

Les réseaux sociaux ont profondément changé notre manière d’utiliser le web, nous partageons de plus en plus de contenu, nous demandons à nos amis des conseils, nous pouvons suivre les tendances de vie de nos amis en temps réel, nous nous abonnons à des pages facebook soit par intérêt soit par amusement. Nous consommons de plus en plus l’information de manière « gamifiée ». La courbe de viralité des campagnes marketing est donc primordiale et permet de réduire drastiquement les coûts d’acquisition client (lead, défenseur de marque, clients, fan,..)

Comme nous l’avons évoqué plus haut, Internet est à considérer comme un espace de vie à l’instar de nos villes et quartiers. L’internaute circule, recherche, discute, travail, se détend, construit son relationnel avec une particularité certaine, c’est que l’internaute se trouve doté du don d’ubiquité grâce aux nouvelles technologies.

Il est donc nécessaire de bien comprendre les attentes des internautes afin de faire converger l’ensemble de vos actions de marketing digital vers les besoins des internautes et éviter que ces derniers se carapatent loin de vos filets.

Pour ce faire il est essentiel de segmenter vos cibles en identifiant les « persona » pertinents ce qui permettra de mettre en face de vos « persona » le ou les canaux de communication ayants le plus de pertinence pour toucher efficacement vos « persona ».

La stratégie digitale doit être perçue comme un fil d’Ariane assurant une agilité suffisante pour pouvoir se poser les bonnes questions régulièrement et ne pas hésiter à reconnaitre ses erreurs afin de ne pas se retrouver dans une situation inextricable.

Le secret de la réussite, si toute fois il en existe un se résume en 6 points :

  • Des objectifs et des moyens associés clairement identifiés
  • Une veille efficace
  • Une réactivité à toute épreuve
  • Se laisser la possibilité d’expérimenter
  • Laisser grande ouverte la porte de la créativité
  • Une analyse comportementale des internautes en adéquation avec les objectifs

L’arme la plus efficace pour vous permettre d’augmenter vos objectifs sans augmenter vos moyens se résume à la créativité et à l’expérimentation.

L’expérimentation à moindre frais fait partie des forces d’Internet. Il est possible de tester très facilement une technologie, un concept, une action marketing et d’en tirer un feedback rapide et pragmatique afin d’avancer par itérations et d’affiner le tir le cas échéant.

Maintenant que nous avons posé ces éléments de réflexions, un peu généraliste certes, mais à mon sens essentiel pour un dirigeant nécessitant de prendre un peu de hauteur de vue sur un sujet qu’il ne maitrise pas forcément, voyons maintenant comment identifier nos cibles et mettre en musique notre partition.

Les acteurs et leviers de votre stratégie digitale

 


Ce schéma est complexe et simple à la fois, il n’a pas vocation à être exhaustif au vu du nombre toujours grandissant des points de contact et de diffusion possible mais il démontre que même en se restreignant à quelques acteurs l’univers devient vite complexe et qu’il est nécessaire de ne pas se tromper de levier pour obtenir le résultat voulu. Du marketing de contenu et/ou du marketing de display ne se gère pas de la même manière, ne s’appuie pas les mêmes canaux et n’utilise pas les mêmes codes de communication.

Cartographie d’une mise en marché

Voici une cartographie typique d’une mise en marché, nous nous rendons compte que nos audiences et les chemins qu’elles parcourent pour venir se transformer en lead et/ou en clients sont assez variés et plus ou moins long.

Bien entendu chaque mise en marché ou campagne diffère, ne serait-ce que par les moyens financiers à disposition, mais nous retrouvons pour chacune des grands principes que nous retrouvons dans cette cartographie.

Si créer du trafic sur un site est un véritable travail de fond et nécessite un suivi régulier, transformer un internaute en client impose une machinerie bien rodée au sein de laquelle plusieurs actions doivent être mises en musique afin de ne pas perdre nos leads et créer de la confiance.

Cette machinerie passe par le déploiement de systèmes d’analyse comportemental des internautes, de promotions en liens avec les profils des leads, des systèmes d’interaction humanisés (tchat, call center) le tout correctement automatisé avec des cadences de tir à affiné au fil des remontées fournies par l’analytics.

Exemple de plan d’actions et de budget

Mettre en œuvre une stratégie digitale impose bien entendu un certain cadencement des moyens qui lui sont associés. Le schéma ci-dessous n’a comme ambition que vous donner une idée de la manière dont peut se dérouler un lancement, avec la répartition de charge entre l’agence et le client ainsi qu’une fourchette budgétaire.

Synthèse des moyens par rapport aux objectifs



Source

Qui a écrit cet article?

Karl Verger