Sites web camerounais: quel est le problème?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thumbs down

Aie! Y a encore du boulot, les gars, vraiment du boulot. Par quoi va t-on commencer?

Déjà, c’est pas très beau

Faut l’avouer, mais c’est très rare de trouver des sites web Camerounais qui en jettent. La plupart sont faits avec beaucoup de légèreté. Les fonctions – le plus important – marchent plus ou moins, en général. Mais ce qu’on oublie souvent trop souvent, c’est qu’un site web se voit d’abord avant de tester ses fonctionnalités. Ok, y a des sites comme CraigList qui ne brillent pas par un design exceptionnel, mais c’est les gouttes d’eau dans le vaste océan des sites qui font mal aux yeux et à la tête!

Alors parfois, faute de (web)designers, on essaie d’acheter des templates. Seulement, même ces templates WordPress ou Joomla ne s’arriment pas souvent au site et des coquilles monstres se révèlent désastreuses pour le site. Nous encourageons les personnes qui veulent créer des sites de sérieusement « penser » à l’aspect visuel, sachant qu’un internaute a besoin de 5 secondes pour décider s’il continue de naviguer ou s’il s’en va. Et s’il s’en va, il y a de fortes chances qu’il ne revienne plus avant très longtemps…

L’organisation laisse à désirer

Que ce soit pour un site minimaliste et simpliste ou graphiquement OK, il faut beaucoup de talent pour savoir organiser structurellement, spacieusement et procéduralement votre site. Vous ne comprenez pas? En gros, je parle de l’expérience utilisateur. La façon d’agencer les différents encarts, la structuration des menus, les positions des modules, l’enchaînement des process (comme « nous contacter « ), la variation des messages après exécution des formulaires, etc. produisent différentes impressions auprès de l’internaute. S’il se sent tenu par la main, il vous fera confiance. Mais s’il a l’impression qu’il doit se débrouiller pour arriver à un résultat qui lui semble évident, c’est que vous devez revoir votre organisation. N’hésitez pas à faire voir votre site par des utilisateurs potentiels pour recueillir leurs avis et ajuster conséquemment.

Au fait, pourquoi existez-vous?

Se poser cette question est le préambule avant toute décision de créer votre site. Parfois, on veut imiter un tel site ou surfer sur une vague florissante. D’ailleurs, on devrait se poser cette question pour la création d’un blog ou d’une page Facebook. Tant que vous n’avez pas réglé le problème de la pertinence, ne vous lancez pas; ça ne vaut pas la peine. Il faut que votre site web, même s’il a le droit de s’inspirer d’autres, ait quelque chose d’unique ou de différent par rapport à vos concurrents. Ça peut être :

  • le style d’écriture (Rue89 a un style décalé, alors que le Figaro est très « littéraire »),
  • la façon de présenter les infos (Twitter, PinIt, G+, Facebook, qui sont tous des réseaux sociaux, ont des visuels différents),
  • de les recouper (Twitter, c’est 140 caractères où il faut être laconique autant que possible, si Yahoo veut mettre en avant un partenaire, il ajoute un lien de redirection vers le site partenaire),
  • ce qu’on en fait (Certains sites proposent des systèmes de commentaires pour un article, d’autres de notations, de partage, etc.),
  • le graphisme (Canal+ n’a rien à voir avec MyTF1),
  • les fonctionnalités (Facebook est l’exemple-même du site qui a une fonction pour tout et sur tout; même si je milite pour le bouton « dislike »)
  • etc.

Ok, ça marche; la suite, c’est de quel côté?

Rien n’est plus décourageant de venir un site et de revoir les mêmes infos, sans nouveautés. Ou alors de faire un mail aux responsables du site et de n’avoir pas de retour dans des délais raisonnables. Vous avez créé votre page Facebook, c’est bien. Mais après, il n’ y aucune politique de rafraîchissement. Publier un site ne consiste que 25% du travail! Il faut le suivre et l’administrer quotidiennement après.

Vraiment? Vous existez?

Bah quoi? Vous croyez que parce que vous avez réalisé le plus beau, le meilleur des sites web, cela suffit à vous démarquer par rapport aux milliards de sites web existants? Le référencement est une étape indispensable pour fédérer le plus grand nombre d’internautes. Il en existe plusieurs types, c’est à vous de voir ce qui vous convient selon votre budget et vos temps.

Bien entendu, ceci n’est pas applicable pour tous les sites – heureusement – du pays.

Qui a écrit cet article?

Sergeobee

Project Professional Manager, Chief Creative Officer, Marketing Manager, WebDevelopper, WebDesigner, Online and Digital Manager, producteur et animateur radio/TV et fondateur d'obosso. Founder et CEO d'artecaa, qui gère la plateforme de travaux ponctuels rémunérés eboloo.com.
Retrouvez-le sur LinkedIn.