D’après la célèbre pyramide des besoins de Maslow, les besoins d’estime et de réalisation de soi sont les plus hauts de la hiérarchie et il semblerait que c’est ce à quoi tout homme aspire. En règle générale, c’est ceux qui possèdent une certaine richesse ou une aisance relative de vie qui sont sujets à ce genre de soif. Notamment, les personnes en autorité.

Cependant, si l’on crédite à la recherche de ces désirs une légitimité circonstancielle, on remarque que les moyens et méthodes pour y arriver souffrent d’une certaine incompréhension du besoin profond que l’on a.

Si vous avez une position d’autorité (famille, lieu de service, association, équipe, etc.), n’empruntez pas aussi facilement la voie qui consiste à écraser ou dénigrer les autres pour exister. Beaucoup trop de « leaders » font cette erreur. Vous n’avez pas besoin d’avoir peur des qualités de vos subordonnées. Ce qui devrait compter pour vous est à la fois de rendre compte à ceux d’en haut (vos chefs à vous) et d’inspirer ceux d’en bas (vos subordonnées). Ce qu’on observe généralement, c’est que les personnes en autorité utilisent cela pour exercer une certaine forme de de dictature, elle-même issue de l’instinct primaire de domination du mâle. C’est cela qui est résumé dans le concept sois craint et on t’obéira ». En d’autres termes,