Conduire tout en téléphonant… Agaçant!

Il y a des attitudes qui vous harassent au plus haut niveau, particulièrement celle qui consiste à conduire tout en téléphonant. C’est une habitude malheureusement adoptée par plusieurs chauffeurs. Cela est d’autant plus exacerbant dans la mesure où les risques sont énormes. Il ne s’agit pas de faire de moralisme, mais de comprendre les véritables enjeux graves d’une pratique anodine, mais à l’impact fort négatif.

driver-phone

Elle met d’abord en danger les personnes de notre environnement immédiat: voitures roulant à côté, piétons, etc. Ces dernières risquent de connaitre un accident fatal juste parce que le chauffeur est distrait.

Conduire de façon distraite augmente les chances de blessures graves (et même de mort) pour les co-passagers. Les dommages qui en résultent sont souvent très lourds à supporter financièrement (traitement médicaux, perte de voitures et matériels, etc.) et émotionnellement (traumatismes par exemple).

Cela indique finalement, un certain maque de sagesse:
Si l’appel n’est pas urgent, alors ça peut attendre,
Si ça l’est, alors la personne ne cessera pas d’appeler et le chauffeur ne verra pas de mal à éventuellement, garer sa voiture et d’appeler ensuite.

Rien ne devrait justifier l’utilisation du téléphone en conduisant; absolument rien. Utiliser un kit haut-parleur serait possible, mais il faut encore veiller à ce que les informations reçuesne soient pas à même de troubler le chauffeur, qui pourrait paniquer et commettre l’irréparable. On n’a même pas besoin de recourir aux efforts des gouvernements, comme celui du Cameroun en la matière pour prendre de bonnes résolutions; c’est juste du bon sens et la protection de soi et des personnes alentour.

Qui a écrit cet article?

Sergeobee

Project Professional Manager, Chief Creative Officer, Marketing Manager, WebDevelopper, WebDesigner, Online and Digital Manager, producteur et animateur radio/TV et fondateur d'obosso. Founder et CEO d'artecaa, qui gère la plateforme de travaux ponctuels rémunérés eboloo.com.
Retrouvez-le sur LinkedIn.