ASAP, FYI, brainstorming : les 15 anglicismes les plus insupportables du bureau

ANGLICISME – Il est 9h, vous allumez votre ordinateur au milieu d’un immense open space. Il vous reste une heure pour préparer votre conf call. Votre chef vous a prévenu la veille, il voudrait aussi une première version de la présentation Powerpoint « ASAP« . Vous espériez avoir le temps de brainstormer avec vos collègues, c’est raté. Vous concoctez finalement une to-do-list sous forme de bullet points pour n’oublier aucune information. Votre chef vient d’arriver. Il vous convoque et vous parle de deadline non respectée. Vous essayez de vous défendre: « ASAP, ce n’est pas très précis comme deadline ».

asap

En sortant, vous prenez 5 minutes pour consulter vos mails. Un de vos collègues vient de vous forwarder les photos de ses vacances sous les Tropiques. Au programme, plage de sable blanc et mer translucide. Vous vous surprenez à rêver de chemise hawaïenne et de cocktails de fruits. Votre téléphone sonne, c’est l’accueil, votre rendez-vous est arrivé. Un rendez-vous? Quel rendez-vous? Devant votre mine paniquée, votre voisin vous rafraîchit la mémoire, il s’agit de madame Loreau, la représentante de votre plus gros client. Votre dernière entrevue l’avait déçue. Vous profitez de votre trajet en ascenseur pour préparer vos plus belles punchlines.

En quelques minutes seulement, elle vous énerve. Elle ramène sans cesse la couverture à elle, niveau personal branding, elle en connaît un rayon. Quand va-t-elle enfin vous laisser parler? Si seulement, vous aviez pu switcher avec votre collègue, partie en workshop en Normandie pour trois jours… Vous renoncez finalement à présenter votre projet et faites semblant de prendre en note ce qu’elle vous dit sur votre ordinateur portable. Vous finissez sur Google à la stalker. Elle aussi est partie dans les îles pour les fêtes de fin d’année.

Vous ouvrez les yeux. Il est 6h50, votre réveil sonne depuis cinq minutes. Impossible de lever votre bras pour l’éteindre. Vous êtes comme paralysé. « Il ne manquait plus que ça », vous dites-vous. Cela ressemble fort à un burnout, votre chef ne va jamais vous croire.

Vous avez tout compris? Alexandre des Isnards, auteur de l’Open space m’a tuer et Facebook m’a tuer a compilé dans le Dictionnaire du nouveau français (paru le 24 avril aux éditions Allary), tous les nouveaux mots qui n’ont pas encore fait leur entrée dans les dictionnaires classiques.

Source: Sandra Lorenzo, du HuffPost

Qui a écrit cet article?

Sergeobee

Project Professional Manager, Chief Creative Officer, Marketing Manager, WebDevelopper, WebDesigner, Online and Digital Manager, producteur et animateur radio/TV et fondateur d'obosso. Founder et CEO d'artecaa, qui gère la plateforme de travaux ponctuels rémunérés eboloo.com.
Retrouvez-le sur LinkedIn.