Ah, ils sont donc Français…

https://twitter.com/TheDailyShow/status/1019751037853241344

Les Africains qui parcourent les réseaux sociaux en s’indignant du fait que l’on dise « l’Afrique a gagné la coupe du monde » font preuve d’une stupidité consternante. Ce sont des incultes effrayants. Qui refusent de réfléchir. De la viande qui marche et parle pour justifier le fait qu’on la coupe pour nourrir autrui. Leur conscience est brisée. Leur identité mutilée. Certaines personnes justifieront quand même cela. La maladie est profonde. Ils ont intégré le fait que pour exister, ils devaient disparaître. Ou s’amputer. Vous êtes gerbants.

Dire que ces jeunes [footballeurs] ne sont pas Africains, c’est les rejeter, les exclure de leur africanité. De leur héritage. Ils devraient vous mordre pour ça. Oui ils sont Français, mais ce sont des descendants d’Africains, et ils sont autant l’un que l’autre. Ils n’ont pas besoin de renier une partie de ce qu’ils sont pour représenter la France. Et tout pays qui demande cela à ses ressortissants ne les mérite pas. C’est un état de seconde zone.

La France (les politiques, les médias, et même certains de ses citoyens) s’est montrée hypocrite, comme souvent lorsqu’il s’agit de ses ressortissants afro descendants (et j’inclus les DOM-TOM dans le lot). Le reste du monde s’est chargé de le lui rappeler à cette occasion : rejeter lorsque « c’est mauvais » et revendiquer lorsque « c’est bon » ne marche pas. Le monde ne l’acceptera pas. Alors qu’elle s’asseye et réfléchisse à la question. Le monde continuera à rire.

La leçon ?

Nul ne peut échapper à son Histoire. Elle fait partie de son identité.

Et crier « je suis français » n’effacera pas le fait que ces Noirs viennent d’Afrique et d’aucun autre continent. Celui-là ne rejette aucun de ses enfants. Et si la « mère » s’est tue lorsque le « père » a rejeté ses enfants sous prétexte qu’ils venaient d’elle lors de la coupe du monde de 2010, elle se rappelle à son souvenir durant la victoire. Ça signifie « ne le refais plus, sinon je réclamerais dans la gloire les droits que tu m’accordes sur tes fils lorsqu’ils te déçoivent. Tu oublieras, parce que cela t’es plus commode. Tu oublieras mais pas moi. Et je serais là pour te le rappeler ». Ils sont Français dans la victoire et la gloire, mais qu’en est-il du quotidien ? Il existe des études sur la question, des études que tout le monde préfère oublier.

Et pour les imbé***** qui prétendent que le football et la coupe du monde ne sont pas politiques, j’ai envie de leur demander : est-ce obligatoire de faire étalage de votre ignorance? À ce niveau, c’est un péché.

Pour les Africains : je ne m’étonne plus que nous soyons le parent pauvre du monde, la majorité a besoin d’une thérapie collective sur plusieurs années. C’est notre psychisme qu’il faut soigner.

C’est cela le plus grand préjudice de cette colonisation : elle nous a brisé de l’intérieur, sur des générations.

Nous devons guérir avant de penser à nous « développer » de façon viable. Les Afro-Américains auront au moins compris ce qui leur a été volé.

Ce billet fait partie de la série: Afrique désafricanisée

Dans la même série:

  1. Le paradoxe d’une Afrique qui veut avancer, mais qui recule toujours plus
  2. Sarkozy aurait donc raison sur l’Afrique ?
  3. Ah, ils sont donc Français… (Current)

Continue reading this series:

Ace est un passionné de communication et de start-ups. Autodidacte formé auprès de professionnels du marketing et de la communication, il allie exploration personnelle, pratique du métier et recherche incessante amélioration dans une approche interrogative, qui s’intéresse au secteur de façon globale, en le replaçant au centre de l’entreprise. Sa démarche s’attache à formaliser de manière spécifique les problématiques communicationnelles qui touchent les structures en tenant compte de leurs divers niveaux d’organisation.